Cinema |  Television |  Hippisme |  Horoscope |  Magazine | 

Magazine

ANIMAUX

Les pros du droit animalier

med-0d325a2081b865725511ab54155f43369ff4f629.jpeg
©iStock / City Presse

Entre le changement de statut juridique de l'animal et les nombreuses lois sur la protection des espèces menacées, ça bouge au pays du droit animalier. À tel point qu'en cette rentrée 2016, un DU spécialisé a ouvert ses portes au campus universitaire de Brive-la-Gaillarde.

med-8a332f7467c35c4fec91415edbc8b0b141820b41.jpeg
©iStock / City Presse

Le 16 février 2015, à la grande joie des défenseurs de la cause animale, une petite révolution s'est déroulée dans l'univers du droit animalier. C'est à cette date que nos amies les bêtes, jusqu'alors considérées comme des meubles, sont devenues, au regard du Code civil (article 515-14), « des êtres vivants doués de sensibilité ». Une réforme qui pouvait sembler aussi légitime que tardive à l'heure où, de scandale industriel en extinction d'espèces, le monde animal se voit de plus en plus menacé par les activités humaines. Or, qui dit nouveau statut juridique dit aussi nouveaux droits et surtout, nouveaux moyens de lutte… Pour permettre aux étudiants de s'engager dans cette grande cause, il était donc tout naturel de mettre à leur disposition un cadre de formation adéquat…

med-347f56c226fa25e5af49c26ed3aea456421153a4.jpeg
©iStock / City Presse

Une première en France

Si d'autres pays comme les États-Unis ou, plus près de nous, l'Espagne ont intégré depuis plusieurs années déjà des formations en droit animalier à leur offre universitaire, cette matière n'était jusqu'à présent jamais enseignée dans le cursus commun de la licence ou du master de droit. Seule l'université de Strasbourg proposait jusqu'ici des cours de droit animal dans le cadre d'une spécialisation en « sciences, droit et éthique des animaux ». Pourtant, la défense de la cause animale se retrouve aujourd'hui au cœur de nombreuses problématiques juridiques : du droit civil au droit rural, en passant par le droit environnemental ou européen, le sort des animaux est une problématique légale aussi complexe que méconnue. C'est donc pour pallier ce manque d'informations que les professeurs de droit privé Jean-Pierre Marguénaud et Lucille Boisseau-Sowinski ont décidé, en partenariat avec la Fondation 30 millions d'amis, d'ouvrir le tout premier diplôme d'université (DU) en droit animalier, à la Faculté de droit et de sciences économiques de Brive-la-Gaillarde.

Une approche pluridisciplinaire

Répartis sur 54 heures, les enseignements dispensés dans le cadre de ce DU s'organisent autour d'une approche pluridisciplinaire et réflexive, mêlant aussi bien l'histoire, que la philosophie, l'anthropologie, la psychologie ou la science. Au-delà de la maîtrise technique d'un outil juridique, l'objectif de cette formation vise à permettre aux élèves « d'acquérir une connaissance approfondie du droit animalier en prenant conscience de la complexité de la matière et du droit applicable, l'animal n'étant pas appréhendé comme une entité unique mais en fonction de son utilité pour l'homme et de ses diverses facettes (animal vivant, sensible, aimé, etc.) ». Pour compléter ce cursus réparti sur neuf journées, le droit international et européen est aussi abordé.

Un diplôme en deux épreuves

À l'issue de ce parcours particulièrement dense, les élèves valident leurs connaissances à travers une épreuve orale complétée par un travail écrit réalisé à la maison et portant sur une proposition argumentée de modification de droit animalier. Pour obtenir leur DU, les candidats doivent s'être présentés aux deux épreuves et avoir obtenu un total de 20 points sur 40, la note de 0 à l'une des épreuves étant cependant éliminatoire. En complément, l'épreuve écrite fait également l'objet d'un concours, le Prix Edmond Michelet, qui récompense la meilleure proposition de modification du droit animalier présentée par les étudiants du DU.

Des profils et des débouchés variés

Connaître les démarches que l'on peut entreprendre pour venir en aide à un animal maltraité, défendre des espèces menacées dans leur milieu sauvage ou tout simplement transmettre de meilleures pratiques aux jeunes générations… Du juriste confirmé désireux d'acquérir des connaissances dans le domaine du droit animal aux vétérinaires soucieux de mieux défendre leurs petits patients à poils, en passant par les membres d'association de défense animalière, nombreux sont les profils à pouvoir tirer parti de cette nouvelle formation. Ouvert aux étudiants titulaires d'une licence 2 (droits, AES, philosophie, etc.), aux étudiants vétérinaires, ainsi qu'à toute personne justifiant d'un intérêt particulier et de connaissances de base en droit animalier, ce diplôme n'a pas pour vocation de déboucher directement sur un métier mais plutôt d'enrichir un parcours universitaire ou professionnel amené à se confronter régulièrement à ces problématiques complexes.

Tarifs (hors droits d'inscription universitaire annuels) :

Formation initiale : 250 €
Formation permanente : 860 €
Formation continue : 1 050 €

Plus d'infos : http://www.fdse.unilim.fr/article937.html

A. Samaké
Article vu 204 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mardi 12 Décembre 2017

    Doga, la nouvelle lubie des maîtres

    med-0413f38ceb0a8b11d6c1f951a38fe928cb84653b.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Discipline en vogue tout droit venue des États-Unis, le doga propose aux amoureux des animaux de renforcer leur lien avec leur toutou grâce au yoga.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 11 Décembre 2017

    Chien âgé, toutes nos astuces pour le remettre sur pattes

    med-1ab5d20ef9ab1df4c6bae51f51e9164197cc4f7f.jpeg
    ©Shutterstock / City Presse
    Des poils blancs sur le museau, des siestes à rallonge, des difficultés à se lever ou à sauter… C'est sûr, Toutou vieillit. Pour son bien-être, il va falloir l'aider à reconquérir un peu de sa vitalité d'antan. Voici comment faire.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 11 Décembre 2017

    BirdLab, la science est un jeu

    med-8e6a7b0c245286611d82aaaeee00938f78ca2659.jpeg
    ©L.Brevet/ MNHN
    Participer à une expérience ludique tout en aidant les chercheurs à étudier le comportement de nourrissage des vingt-quatre espèces communes d'oiseaux, c'est l'objectif de BirdLab, un jeu interactif lancé en 2014 par AgroParisTech, la Ligue...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 5 Décembre 2017

    Hydatidose, une maladie transmissible aux humains

    med-0760c898482070ee704155a9211c195dc32bd596.jpeg
    ©iStock / City Presse
    On la connaît parfois sous le nom d'échinococcose hydatique. Cette maladie parasitaire est provoquée par l'ingestion d'un petit vers de quelques millimètres de long, le ténia, qui va coloniser le système digestif avant de se retrouver dans le...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 4 Décembre 2017

    Croquettes sans céréales, un effet de mode ?

    med-07ba804f83ef7b4ebccb99b05482cfda08cabadb.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Vouloir donner une alimentation optimale à son animal, c'est bien, mais bien se renseigner avant de tout chambouler, c'est mieux. Les croquettes sans céréales ne sont pas forcément toujours meilleures que les autres… Explications.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 29 Novembre 2017

    Au secours, mon perroquet hurle !

    med-ebdff8bed7ad564382d903e61c3afb7c776085d9.jpeg
    ©iStock / City Presse
    À force d'entendre votre oiseau crier à la moindre occasion, vous avez la tête comme un ballon ? Si l'on ne peut rien pour votre migraine, on peut en revanche vous expliquer pourquoi les perroquets hurlent à tout-va…

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 28 Novembre 2017

    Typhus : repérer les signaux d'alerte

    med-9becf0faf77c3a244c81e92db86f511f9914a696.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Maladie hautement contagieuse, le typhus peut tuer rapidement un grand nombre de chats. Pour protéger votre compagnon, il est donc essentiel d'en repérer les symptômes.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 27 Novembre 2017

    Bien comprendre et repérer les chaleurs de la chienne

    med-62dee72eacd26c1e1f23c8ba04ed22c9b61914db.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Une chienne non stérilisée aura normalement ses chaleurs deux fois par an. Durant cette période, elle pourra se reproduire et entrer en gestation pour environ deux mois. Voici comment bien gérer ce phénomène tout à fait naturel…

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 22 Novembre 2017

    Faut-il déclarer le décès de son animal ?

    med-40e57c61df7016772dfd2d92f9f67929762cf651.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Dans la mesure où l'identification des animaux de compagnie est obligatoire en France depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats, il est également nécessaire d'avertir l'administration dès lors que votre compagnon vient à décéder. Car...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 21 Novembre 2017

    Chat senior : adaptez votre logement

    med-35ef7db38a890038d20f0023601302edfa0ad926.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Parce que les animaux aussi peuvent souffrir de la vieillesse, il est de notre responsabilité de tout mettre en œuvre pour qu'ils vivent le plus confortablement possible. Chez les chats notamment, qui aiment grimper, sauter et faire des acrobaties,...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser